Forewords

This web site is all about photography and alt processes, "alt" meaning alternative. The term was coined by a group of american photo freaks in the late '80s to design photography processes beside the main stream. It was a revival or the rediscovery of old processes like wet plate (collodion humide), salt prints, gum bichromate, albumine prints, platinotype and so on. In France the tradition was never discontinued, just think of Sudre(s), Brihat and Fresson. I was always a fan of Frederik Evans and had the dream to print with platinum. Nowadays, still following the same long path, I am pleased to show some humble palladium prints: palladiotypes.

Prints

Normally I print palladiotypes. In some occasion I chose a process according to the mood of a series. I printed the Autumn leaves using argyrotypes because of the colour. Once in a while I print also kallitypes, this is more work, they are toned in gold and palladium. For some images in the Winter series, I use cyanotypes.

The pictures presented here are scans from prints. They reflect the tone, the pecularities, the caracteristic of a process. Despite the care taken in printing, the attention to the details and the following of my own receipt every print can be considered a single one. The receipts are evolving, the printing conditions or environment, for instance the atmosphere humidity or temperature, everything has an impact on the final print.

Navigation

Bienvenue dans "La Bibliothèque". Si vous avez lu Borgès vous savez de quoi je parle et comment vous y retrouver.

Print legend

123.5           print #5 from the image reference 123
A maze          Image title
Argyrotype      print technique
I:10x12,5cm     image width x height
P:20x27cm       paper size
C:21x29,7cm     carton size
20 €      price if available

Argyrotype
Mike Ware, un chimiste et photographe anglais a revisité et actualisé un certain nombre de procédés anciens comme le platinotype, le cyanotype ou le chrysotype. Mettant à profit sa connaissance de la chimie moderne il a mis au point un procédé nouveau: l'argyrotype. L'émulsion est composée de citrate d'ammonium ferrique, d'acide sulfamique et d'oxyde d'argent. Une description du procédé se trouve ici: http://www.mikeware.co.uk/mikeware/Argyrotype_Process.html. L'émulsion est commercialisée par une firme anglaise. C'est un procédé à noircissement direct donnant une image argentique très fine dans une teinte variant du beige au violet-pourpre.

Cyanotype
Le cyanotype est inventé par Herschell en 1841. L'émulsion composée de citrate d'ammonium ferrique et de ferricyanure de potassium est facile à préparer. L'image obtenue est monochrome et formée de bleu de prusse. J'utilise différentes formules de virage pour obtenir des tons variés brun, noir, ou bleu roi.

Kallitype
La kallitypie est un procédé à l'oxalate ferrique et au nitrate d'argent. Il donne des images argentiques allant du brun au noir. Les virages argentiques classiques sont utilisables ce qui permet une grande variété de ton et une amélioration de la conservation de l'image. Je vire quelquefois mes kallitypes à l'or ou au palladium. La kallitypie est un procédé exigeant demandant une méthode de travail précise et propre.

Palladiotype
Les tirages au palladium sont faits à partir de sels de palladium et d'oxalate ferrique. Le tirage en lui-même ne présente pas de gros problèmes. Les difficultés proviennent plus de la qualité de l'oxalate ferrique et du papier utilisé. Je prépare moi-même l'oxalate, je passe beaucoup de temps à selectionner le papier. Actuellement, la palladiotypie est mon procédé de prédilection.

...Emmenez moi danser au palladium, pure palladium print or the bad news about the paper conservation norm and how to work around it.